Vous êtes ici : Accueil > Productions & techniques > Cultures > Production fourragère

Production fourragère

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Autonomie et adaptation des systèmes fourragers: Introduire des cultures dérobées dans vos rotations

 

Visite le 10 mars 2020 à Calmont

Dans le cadre de la mise en place d'une expérimentation sur les dérobées fourragères l'été dernier, nous vous proposons de visiter un essai et d'échanger avec les éleveurs sur l'introduction des dérobées dans les rotations, leurs rôles, leurs intérêts, les réussites et les échecs rencontrés...

Dérobées fourragères courte ou longue durée, couverts d'été entre 2 céréales etc... nous avons quelques résultats intéressants à présenter et surtout nous pourrons observer 3 mélanges différents qui ont passé "l'hiver" et qui vont être à nouveau pâturés.



Betterave fourragère

La récolte de la betterave fourragère approche, l’occasion de faire un premier bilan de la campagne.

Sur la parcelle suivie conduite en AB, la précédente culture était un méteil grain suivi d’un couvert végétal multi espèces (phacélie, moutarde, radis, navette) qui a été pâturé à l’automne et au printemps.

Un labour a été réalisé le 14 avril après épandage de 20t de fumier d’ovin lait. Ensuite la parcelle a été divisée en 2 parties : une a été préparée à la herse rotative le jour du labour, puis semée en betterave le 15 avril et l’autre partie, préparée le 26 mai et plantée en betterave le 27 mai.

 

Deux binages ont eu lieu pour la partie semée : les 20 mai et 25 juin. La partie plantée n’a reçu aucun binage.

La principale observation se focalise sur la différence de salissement entre les deux modalités : la plantation est quasiment exempt d’adventices, alors que le semis s’est salis au fur et à mesure mais reste plus que raisonnable.

Lors de la récolte, des pesées seront réalisées pour estimer les rendements.

La récolte s’est effectuée le 14 octobre, des comptages et pesées ont été effectués :

pour la plantation :

48000 pieds (pour 50000 plantés)

poids moyen par betterave : 1,48kg

rendement brut : 71t

Matière sèche :17-19%

Rendement final estimé : 11-12TMS

pour le semis :

85000 pieds (pour 120000 semés)

poids moyen par betterave : 1,03kg

rendement brut : 87t

Matière sèche : 20-22%

Rendement final estimé : 17-18TMS

Ces résultats étant le résultat d’un contexte pédoclimatique précis, la gestion du salissement est intéressante à observer. La plantation serait avantageuse sur des parcelles ayant tendance à se salir rapidement. Cependant, cela nécessite impérativement de l’irrigation si des précipitations notables ne sont pas prévues dans les jours à venir.

Votre contact

Vous souhaitez un conseil personnalisé, une info ?

Benoit DELMAS

Conseiller spécialisé agronomie-fourrages

Tél : 05 65 67 88 70

Nos publications

Références 2016 issues des suivis de méteils à ensiler ou à moissonner