Vous êtes ici : Accueil > Gérer son exploitation > Agriculteurs fragilisés

Agriculteurs fragilisés

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La Chambre d'agriculture de l'Aveyron s'engage

Conjoncture climatique, économique,sanitaire, problème de santé, de famille, fort endettement, erreur de gestion, défaillance d'un fournisseur ou acheteur, les raisons qui peuvent déstabiliser une exploitation sont nombreuses.

Si vous êtes confrontés à une telle situation, vous pouvez solliciter la Chambre d'agriculture qui peut vous proposer plusieurs dispositifs d'écoute, de repérage, de premier accompagnement et d'orientations.

Comment faire ?

Vous pouvez :

  • Solliciter un conseiller de la Chambre d'agriculture de l'Aveyron :  
    • Vous êtes dans une situation de remise en question, de déstabilisation sans que la situation économique et financière ne soit fortement dégradée, sollicitez un conseiller pour un entretien " Y Voir Clair ". Il relaiera si nécessaire votre situation vers le dispositif départemental pour rechercher les contacts et solutions possibles.
    • Vous êtes dans une situation économique et financière dégradée, sollicitez un conseiller pour un audit technico-économique et financier. Il pourra vous appuyer sur une réflexion de restructuration de votre exploitation pouvant notamment déboucher sur la procédure AGRIDIFF (plan de redressement économique et financier amiable validé par les créanciers et la DDT et permettant de bénéficier d'aides sous conditions d'éligibilité).
  • Solliciter une assistante sociale de la MSA, si vous avez besoin de parler, d'être écouté, contacter la MSA (Service action sanitaire et sociale) au 05-63-21-61-39 (du lundi au vendredi : de 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h00).
  • Numéro d'urgence " Agri-Ecoute " : 09 69 39 29 19

Le dispositif AGRIDIFF

Le dispositif « Agriculteurs en difficulté » est ouvert aux exploitants qui rencontrent des difficultés structurelles liées notamment à leur endettement et qui sont dans l’incapacité d’assurer leur redressement avec leurs propres ressources.

Les aides à l’audit, au redressement et au suivi ouvertes aux exploitations agricoles reconnues en difficultés mais viables ont pour vocation de soulager la trésorerie de l’exploitant et de faciliter la restructuration financière et technique de l’exploitation.