fileadmin/user_upload/Occitanie/065_Inst-Aveyron/Interface/logo_ca_aveyron.jpg Flux RSS des publications2860900fr_FRChambre d'agriculture de l'AveyronThu, 07 Dec 2023 07:53:19 +0100Thu, 07 Dec 2023 07:53:19 +0100TYPO3 EXT:newsnews-132748Mon, 18 Sep 2023 15:55:42 +0200Agri’scopie® Occitanie édition 2023https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/agriscopier-occitanie-edition-2023-1/L’édition 2023 d’«Agri’scopie® Occitanie» est le fruit d'un partenariat fort entre les Cerfrance et les Chambres d’agriculture de la région Occitanie. Cette 7e édition présente les principaux chiffres de l’agriculture régionale et vous permet de mieux la comprendre et en appréhender les problématiques. La plupart des données sont déclinées par département et vous pouvez retrouver les derniers chiffres pour la Lozère.Document de référence sur l’agriculture régionale, vous y retrouverez à la fois des données de contexte, des données de structure et des données économiques, mises en commun et analysées de manière partagée, et ce, globalement pour l’ensemble du secteur agricole mais également pour les principales filières de production présentes dans notre région.

Agri’scopie® permet à tous nos partenaires de partager une même vue d’ensemble de notre agriculture. Il passe au crible l'ensemble des productions de la région :

  • Grandes cultures,
  • Maraîchage et Horticulture,
  • Viticulture,
  • Arboriculture,
  • Bovins Viande,
  • Bovins Lait,
  • Ovins Viande,
  • Ovins Lait,
  • Caprins,
  • Porcins,
  • Volailles, Palmipèdes et Lapins,
  • Apicultures,
  • Équins
  • D'autres sujets (le foncier, la démographie et l'emploi en agriculture, l'installation et la transmission, les signes d'identification de la qualité et de l'origine, les circuits courts) complètent cette analyse.

Cette nouvelle édition s’est enrichie de deux pages filières supplémentaires qui traitent de la conchyliculture et des plantes à parfum, aromatiques et médicinales et une double page sur le sujet de l’eau et du changement climatique vient éclairer de quelques chiffres ce sujet d’actualité.

En espérant que ce document puisse être utile à tous ceux, agriculteurs, institutionnels, élus, professionnels, techniciens, qui font l’agriculture de notre région, nous vous en souhaitons une bonne lecture.

 

]]>
Agriculture localeOccitanieAveyronHéraultLozèreTarn-et-Garonne
news-122007Fri, 16 Dec 2022 10:45:23 +0100Journée IRD Elevage 2022 : les systèmes d’élevage d’Occitanie face à la flambée des prix des matières premièreshttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/journee-ird-elevage-2022-les-systemes-delevage-doccitanie-face-a-la-flambee-des-prix-des-matiere/La Chambre régionale d'agriculture d'Occitanie et l’Institut de l’Elevage (IDELE), ont co-organisé la 4ème édition de la Journée IRD Elevage en Occitanie le jeudi 1er décembre 2022 à Brens (81). L'événement a rassemblé 72 participants, issus de 35 organismes du monde de l'élevage d'Occitanie, venus échanger sur le contexte économique des filières d’Occitanie et les leviers d’adaptation à disposition des éleveurs pour favoriser la durabilité économique de leurs exploitations. La journée s'est déroulée à l'Inéopole de formation de Brens dans le Tarn. Programme de la journée :

Séquence 1 :  Impact de la flambée des prix des matières premières sur les systèmes d’élevage d’Occitanie (plénier)

  • Introduction - Chambre régionale d’agriculture Occitanie & IDELE
  • Contexte et conjoncture des prix et charges et perspectives - Gérard YOU - IDELE
  • Impact de la conjoncture économique 2022 sur les systèmes de la région, avec une présentation pour chaque filière : ovins viande (OV), ovins lait (OL), bovins viande (BV), bovins lait (BL) et caprins (C)
    • Présentation de la méthode :  Emmanuel Morin - IDELE
    • Présentation des filières assurée par les référents IDELE :
      •  OL : Emmanuel Morin
      •  OV : Carole Jousseins
      •  BL : Yannick Pechuzal
      •  BV : Aurélie Blachon  
      •  C : Claire-Lise Faggion
  • Principaux leviers d'adaptation et de résilience des systèmes d’élevage - Jean-Louis Balme – Chambre régionale d’agriculture Occitanie


Séquence 2 :  Leviers techniques pour favoriser la résilience des élevages d’Occitanie (atelier et rendu en plénier)

Ateliers organisés par filière (OV, OL, BV, BL, C), chaque participant participe à 1 atelier.

Déroulé des ateliers :

  • Présentation de l’exploitation de l’éleveur en tant que cas d’étude et simulations réalisées sur l'exploitation
  • Echanges sur le système et les autres systèmes d'Occitanie concernant les leviers
  • Travail en groupe et formalisation d’un rendu sur l’identification, la priorisation et la mise en œuvre des leviers pour rendre le système plus résilient    

2 co-animateurs et 1 éleveur témoin par atelier :

  • OL : Hugo Capoulade (GAEC DU ROUSTENS) + Emmanuel Morin (IDELE) + Jean-Christophe Vidal (CA12)
  • OV : Charles Estivals (GAEC de Belis)  + Carole Jousseins (IDELE) + Anne-Julie Metivier (Maison de l’élevage du Tarn)
  • BL : Viviane Ramondenc (GAEC DE ROUQUETTE) + Yannick Pechuzal (IDELE) + Richard Gourmanel (CA31)
  • BV : Laurent PERELADE (Eleveur) + Aurélie Blachon (IDELE) + Jean-Claude Baup (CA32)
  • C : Etienne Esinasse (GAEC des Pradelous) + Claire-Lise Faggion (IDELE) + Benoît Delmas (CA12).

 

Les interventions ont donné lieu à des documents téléchargeables.

]]>
Innovation recherche développementProductions animalesOccitanieAveyronInnoverElevage
news-121593Tue, 06 Dec 2022 11:47:58 +0100ORACLE 2022 : Etat des lieux sur le changement climatique et ses incidences agricoles en région Occitaniehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/oracle-2022-etat-des-lieux-sur-le-changement-climatique-et-ses-incidences-agricoles-en-region-occi/L'Observatoire régional sur l’agriculture et le changement climatique permet d’établir un constat objectif, avec des données fiables, du changement climatique et de ses conséquences avérées sur l’activité agricole régionale et de déceler quelles adaptations de l’agriculture se mettent en place pour les accompagner.Cet observatoire s’appuie sur des indicateurs construits autour de 5 thèmes :
  •     les Indicateurs climatiques : ils visent à objectiver la perception du phénomène en région.
  •     les Indicateurs agro-climatiques : ils offrent une grille de relecture adaptée aux enjeux agricoles.
  •     les Indicateurs d’impacts : ils cherchent à identifier si l’agriculture régionale subit déjà des effets perceptibles du changement climatique.
  •     les Indicateurs d’adaptation : ils visent à préciser si les agriculteurs ou les filières mettent déjà en place des modes productifs intégrant cette évolution du climat.
  •     les Indicateurs d’atténuation : ils analysent quel potentiel de réduction des GES ou d’augmentation du stockage de carbone l’agriculture régionale opère.


Cette édition 2022 présente les données et les analyses des indicateurs agro-climatiques sur différentes stations dans la région. Les indicateurs agro-climatiques présents dans le livret sont : le nombre de jours échaudants au printemps, le cumul de chaleur pour la vigne entre avril et septembre, l'indice de fraicheur des nuits sur août et septembre, la date de mise à l’herbe, le cumul des pluies estivales et le cumul des pluies pour le rechargement hivernal.

Des fiches présentant l'impact du changement climatique en région et les adaptations/atténuations déjà observées (évolution des rendements, des dates de vendanges, des dates de semis, réduction de la fertilisation azotée minérale etc.) sont également disponibles.

 

]]>
Climat et qualité de l'airOccitanieAveyronHéraultORACLE
news-118637Thu, 29 Sep 2022 16:15:52 +0200Construction, aménagement et équipement des ateliers de transformation de produits laitiers fermiershttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/construction-amenagement-et-equipement-des-ateliers-de-transformation-de-produits-laitiers-fermiers/Quelques recommandations aux conseillers qui accompagnent les porteurs de projets en atelier de transformation laitière et fromagère.Ce guide s’appuie sur les retours d’expérience des producteurs et rappelle certains points de vigilance.

150 producteurs et 14 conseillers spécialisés ont été enquêtés, permettant ainsi de capitaliser à la fois les erreurs à éviter et les évolutions qui permettent une amélioration du temps de travail et / ou de l’ergonomie. Ce fascicule, destiné aux conseillers est complété par une fiche à destination spécifique des producteurs.

]]>
Produit laitierTransformationOccitanieAveyronHéraultElevage
news-114338Mon, 18 Jul 2022 11:52:00 +0200Devenir des installés en Occitaniehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/devenir-des-installes-en-occitanie/Une enquête pour mieux connaître la situation des agriculteurs quelques années après leur installation et comprendre les facteurs qui avaient influencé leur parcoursL'Occitanie, 2e région agricole française, a vu 1 790 chefs d'exploitations et 428 cotisants solidaires s'installer en 2019. Cependant, la population des chefs d'entreprise est vieillissante, avec 39 % de 55 ans et plus (en 2019) et un taux de remplacement faible.

L'enjeu du renouvellement des agriculteurs et de la transmission est prégnant ainsi que celui de l'accompagnement des installés et leur pérennité.

Dans cette optique, l'étude, pilotée par la Chambre régionale, permet de :

  • mesurer les évolutions des installés dans les années qui suivent leur installation : taux de maintien, abandons, mutations, évolutions notables…
  • identifier les facteurs clés menant à ces différentes évolutions, en particulier les facteurs jouant sur la viabilité et la vivabilité de l'exploitation
  • mesurer la perception des installés sur leur situation (revenu, qualité de vie, etc.)

 

]]>
InstallationJeune agriculteurOccitanieAveyronLozèreTarn-et-GaronneS_installer-transmettre
news-114758Tue, 21 Jun 2022 17:03:14 +0200Pastoscopie : un panorama du pastoralisme en région Occitaniehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/pastoscopie-un-panorama-du-pastoralisme-en-region-occitanie/Pour l’Association Française de Pastoralisme, le pastoralisme regroupe l’ensemble des activités d’élevage valorisant par un pâturage extensif les ressources fourragères spontanées des espaces naturels, pour assurer tout ou partie de l’alimentation des animaux. En Occitanie, les systèmes d’élevages relevant de cette définition recouvrent une gamme variée de pratiques et de modes de production.À l’instar d’un territoire vaste et contrasté, le pastoralisme occitan se décline sous différentes formes en fonction des contextes locaux.

Que représente cette activité pastorale dans le paysage régional, combien d’exploitations sont concernées, quelles surfaces valorisées, quelles filières ? Quel poids dans l’économie agricole régionale et quel soutien apporte la Politique Agricole Commune ? Quels sont les différents types de pastoralisme et quelles en sont les caractéristiques ?

Pour apporter un éclairage à ces questions, dans un contexte où les défis et les enjeux sont toujours plus nombreux (nouvelle PAC, changement climatique, demande sociétale et transition agroécologique, prédation…), un travail d’enquêtes auprès des acteurs régionaux et d’analyses de bases de données fournies par la DRAAF Occitanie a été mené en 2020 et 2021. Les résultats sont présentés dans ce document de synthèse.

]]>
Etudes et références économiquesPastoralismeOccitanieAveyronHérault
news-114107Wed, 08 Jun 2022 11:51:14 +0200Colloque DEPHY Grandes cultures Polyculture élevage 2022 : 46 retours d'expérience d'agriculteurs des collectifs d'Occitaniehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/colloque-dephy-grandes-cultures-polyculture-elevage-2022-46-retours-dexperience-dagriculteurs-de/Ce recueil présente les témoignages d'agriculteurs ayant mis en oeuvre des leviers agronomiques permettant de réduire l'usage des produits phytosanitaires dans le Sud-Ouest.Ils sont issus du référentiel de pratiques agroécologiques innovantes réalisé dans le cadre du projet AGLAE (les Agriculteurs partaGent Leurs pratiques AgroÉcologiques) et de fiches descriptives de trajectoires d'exploitations issues des groupes 30 000 et DEPHY Ferme.

Quelques fiches techniques sur les coûts des fourrages, le désherbage mécanique et les ravageurs et auxiliaires complètent l'ouvrage.

]]>
Innovation recherche développementEcophytoOccitanieAveyronGrandes_culturesPolyculture élevage
news-113215Thu, 19 May 2022 15:26:59 +0200Biodiversité en milieu agricole : résultats du programme ENI Biovigilance 2012-2021 en Occitaniehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/biodiversite-en-milieu-agricole-resultats-du-programme-eni-biovigilance-2012-2021-en-occitanie/La Chambre Régionale d’Agriculture Occitanie, en collaboration avec l’UMR Dynafor de l’INRAé, a réalisé une analyse statistique des données ENI collectées en région depuis 10 ans. Ce travail contribue à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité, pour les acteurs du développement agricole.Afin d’étudier les liens entre biodiversité et agriculture, la Chambre régionale d’agriculture d’Occitanie et ses partenaires participent depuis 2012 au programme « ENI Biovigilance », financé par le plan Ecophyto II+. L’objectif de ce programme est de suivre la biodiversité sur 500 parcelles en France, afin d’acquérir des références sur le long terme, qui permettent de décrire d’éventuels effets non-intentionnels (ENI) de l’agriculture sur l’environnement.

En Occitanie, quatre bio-indicateurs sont suivis chaque année sur 54 parcelles. Oiseaux, vers de terre, flore de bord de champs, et insectes coléoptères sont ainsi observés par des conseillers agricoles et des naturalistes. Ces observations sont ensuite mises en regard de données sur les paysages et les pratiques agricoles.

Cette analyse souligne les liens majeurs observés entre biodiversité, paysages et pratiques agricoles, mais également les manques de connaissance qui persistent.

Retrouvez les résultats de cette analyse – et bien plus – dans un livret numérique sur le programme ENI Biovigilance Occitanie 2012-2021 !

 

]]>
BiodiversitéEcophytoOccitanieAveyronTarn-et-Garonne
news-91666Tue, 05 Apr 2022 17:12:00 +0200Les ambroisies : un problème agricole et de santé publique qui ne fait que commencer (édition 2021)https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/les-ambroisies-un-probleme-agricole-et-de-sante-publique-qui-ne-fait-que-commencer-edition-2021/L’ambroisie à feuilles d’armoise et l'ambroisie trifide, originaires d’Amérique du Nord, sont connues pour être à la fois des adventices très préoccupantes des cultures et des plantes au pollen très allergisant. C'est une problématique agricole émergente en Occitanie, mais très préoccupante sur certains secteurs. L'ambroisie à feuilles d'armoise est présente de façon importante dans toute l'Occitanie, son avancée est très préoccupante et s’accélère depuis 2 ans. L'ambroisie trifide est présente, pour l’instant, seulement de façon diffuse mais elle représente un problème agricole majeur dans sa zone d’origine. Il faut donc éviter qu’elle ne se propage autant que l’ambroisie à feuilles d’armoise.

Présentes dans tous types de culture et dotées d'une forte capacité de multiplication et de survie, il convient de les gérer dès l’apparition des premiers plants et dans la durée.

Vous retrouverez dans ce guide un point sur l’évolution des foyers d’ambroisies en Occitanie, des éléments de reconnaissance précoce des plants et leur cycle de vie. Ce guide présente également les raisons qui font des ambroisies des plantes redoutables en agriculture et les leviers et stratégies efficaces de gestion en grandes cultures.

]]>
EcophytoProtection des culturesOccitanieAveyronTarn-et-Garonne
news-110518Tue, 15 Mar 2022 15:06:48 +0100Diagnostic Territorial d’adaptation au changement climatique - Région Occitaniehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/diagnostic-territorial-dadaptation-au-changement-climatique-region-occitanie/Conformément aux recommandations nationales, la Chambre régionale d’agriculture Occitanie s’est mobilisée pour coordonner en région les travaux confiés dans le cadre de la thématique 2 du Varenne de l'eau et adaptation au changement climatique, et visant à élaborer un Plan régional d’adaptation de l’agriculture au changement climatique. La première étape de son élaboration est la réalisation d’un diagnostic territorial.Il présente dans une première partie le territoire régional, caractérise son agriculture, et dresse les perspectives d’évolution de son climat.

Un focus sur l’agriculture irriguée, composante forte de l’agriculture régionale, est présenté ainsi qu’un volet ressource et accès à l’eau. Ce dernier permet notamment de mettre en évidence la place et le rôle des réseaux collectifs d’irrigation qui permettent l’accès à l’eau de plus de 50% des surfaces irrigables.

La deuxième partie du diagnostic est consacrée à la présentation des 13 couples filières / territoires identifiés par les Chambres départementales d’agriculture de la région comme étant tout particulièrement sensibles aux effets prévisibles du changement climatique.

Chaque établissement a coordonné la réalisation d’une analyse présentant les atouts, faiblesses, opportunités et menaces de la filière et du territoire concerné en mobilisant l’expertise d’acteurs locaux.

]]>
IrrigationClimat et qualité de l'airGestion de l'eauOccitanieAveyronHéraultTarn-et-GaronneAdaptation au changement climatiqueEau
news-100229Tue, 21 Dec 2021 10:37:00 +0100Bulletin de santé du végétal Grandes cultures - Bilan de la campagne 2021https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/bulletin-de-sante-du-vegetal-grandes-cultures-bilan-de-la-campagne-2021/Colza, céréales à paille, tournesol, protéagineux, soja, pour chaque bilan vous trouverez une description du dispositif régional d’épidémiosurveillance, le bilan climatique de l’année et le bilan sanitaire pour chaque maladie, ravageur ou plante parasite.Bilan céréales : L'année se caractérise par une pression maladies faible sur les mois de mars et avril. Mais à l'inverse, la pression pucerons sur les épis a été élevée. Cette année encore, les blés durs restent exempts de rouille brune.

Bilan colza : Méligèthe, pucerons et charançons restent les bio-agresseurs dominants sur le colza mais les pressions ont pu être bien gérées. Grâce à l'évolution rapide des colza en sortie d'hiver, les larves de grosse altise n'ont fait que peu de dégâts.

Bilan tournesol : En 2021, les conditions climatiques ont encore impacté la campagne tournesol. Le régime hydrique régulier et continu a favorisé le développement de la biomasse des plantes, mais leurs cycles ont été globalement retardés par des températures fraîches, excepté en juin.
A cause de l'importante pluviométrie, le phomopsis et le sclérotinia ont été plus fréquents, sans pour autant provoquer d’importants dégâts. Le mildiou a été moins observé qu’en 2020, grâce à des périodes de semis relativement sèches, ce qui n’enlève en rien la vigilance pour la prochaine campagne. Les principales maladies notées cette année sont le phoma, arrivé tardivement dans les parcelles, ainsi que le verticillium, désormais bien installé dans le Sud-Ouest. L’année est également marquée par une pression pucerons quasi généralisée sur le territoire, mais les symptômes sévères sont restés rares.

Bilan protéagineux : L’année 2021 est marquée par de très faibles précipitations au début du printemps (mars-avril). Ces conditions climatiques ont favorisé les pullulations de pucerons verts sur les pois protéagineux, mais ont aussi limité la gravité des attaques d'ascochytose. Ainsi, malgré des attaques d'ascochytose fréquentes sur pois, leurs intensités sont restées faibles à moyennes. Les pucerons verts se sont aussi majoritairement contenus à des populations raisonnables, même si le type pois d'hiver a été plus sujet à des pressions élevées. Concernant les féveroles d'hiver, l'ascochytose et le botrytis perdent leur place de principaux bioagresseurs en 2021, au profit de la rouille et du puceron.  En effet, les faibles pluviométries du printemps ont favorisé la montée en puissance de la rouille dans certaines parcelles, ainsi que la prolifération du puceron noir de la fève. Ce dernier devient le principal ravageur des féveroles d'hiver en 2021.

Bilan soja : Le printemps 2021 a été froid et sec, retardant la période des semis, qui s'étale en majorité tout au long du mois de mai, profitant du retour des pluies. Malgré ces semis retardés, les températures fraîches ont entraîné des levées lentes et favorisé ce qui semblerait être des dégâts de mouche du semis en Ariège.  Les conditions propices au développement soja (chaleur et humidité) s'installent à partir de juin et se poursuivent tout au long du mois de juillet, permettant à la culture de se développer en biomasse sans pour autant développer un système racinaire profond. Le début du mois d'août est sec et plus froid que la moyenne. Les températures chaudes et les pluies abondantes arrivent tardivement (fin aout- septembre) pour profiter au remplissage des graines. Elles iront de pair avec l’apparition des maladies fongiques Sclérotinia, Macrophomina et Rhizoctonia, qui profitent de conditions qui leurs sont favorables. Macrophomina et Rhizoctonia apparaissent en fin de cycle et ne seront pas dommageables à la culture, mais le Sclérotinia sera dommageable dans certains secteurs. En Septembre, certains secteurs comme le Gers subissent de forts abas de pluies, qui conduisent à augmenter les situations versées, ce qui participe à favoriser le développement du Sclérotinia. A l'inverse, la Haute Garonne a subi une pluviométrie plus faible que les autres départements (-33%) entre Juillet et Septembre, limitant les dégâts du Sclérotinia.

]]>
20222021EcophytoGrande cultureOccitanieAveyronHéraultMidi-PyrénéesEcophytoBSV
news-105277Fri, 19 Nov 2021 10:04:28 +0100Panorama de la conjoncture agricole 2021 en Occitaniehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/panorama-de-la-conjoncture-agricole-2021-en-occitanie/Chaque année, cette note de conjoncture fait un tour d'horizon des productions phares de la région Occitanie afin de situer le millésime 2021 par rapport à la moyenne quinquennale, en analysant et estimant les volumes récoltés et les prix à la production pour la campagne 2021.L'année 2021 s'avère contrastée. Après le choc dû à la pandémie de Covid-19 en 2020, la croissance économique mondiale est repartie à la hausse en 2021, largement soutenue par les plans de relance des états. En France, le taux de croissance du PIB est attendu à +6,3% en fin d’année (INSEE).

Largement bénéficiaire des mécanismes de relance mis en place, le secteur agricole garde globalement la tête hors de l’eau. La demande intérieure se maintient et les exportations agro-alimentaires sont reparties à la hausse dès le 1er trimestre, tirant l’ensemble des prix agricoles vers le haut. On assiste ainsi à une hausse des cours dans pratiquement toutes les productions, en particulier les céréales dont les prix se sont envolés au 2e semestre.

Néanmoins, les agriculteurs n’ont pas toujours pu bénéficier de cette embellie. D’une part, les prix des intrants ont suivi la même tendance et les charges ont augmenté considérablement, notamment en élevage où le coût alimentaire pèse lourd. Et d’autre part, bon nombre d’agriculteurs, en particulier les céréaliers à cours de trésorerie, ont été contraints de vendre très tôt, sans bénéficier pleinement des prix élevés.

Côté climatique, l’année 2021 en Occitanie s’est avérée plutôt favorable aux cultures annuelles. Des pluies abondantes au printemps suivies d’un été plutôt doux avec des pluies en fin de saison ont permis à la plupart des cultures d’atteindre de bons rendements. La pression sanitaire a néanmoins été particulièrement forte, se traduisant par des baisses de qualité parfois importantes. Pour les cultures permanentes par contre, en particulier pour la vigne, l’épisode de gel du mois d’avril a été catastrophique et les pluies abondantes en fin d’été ont également provoqué d’importants dégâts sanitaires. La filière viticole d’Occitanie connait ainsi une année noire et bon nombre de vignobles sont sinistrés. En Agriculture Biologique, la pression sanitaire et le recul de la demande intérieure aboutissent à une situation économique plutôt morose que les aides ne viennent pas compenser.

 

Ce document a été réalisé avec l’appui des experts et des conseillers des Chambres d’Agriculture d’Occitanie, du GIE Elevage Occitanie et des CER France d’Occitanie.

]]>
Agriculture localeEtudes et références économiquesOccitanieAveyron
news-100102Tue, 27 Jul 2021 17:17:10 +0200 Systèmes bovins laitiers des zones de montagnes et piémonts d'Auvergne et de Lozère : conjoncture 2020https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/systemes-bovins-laitiers-des-zones-de-montagnes-et-piemonts-dauvergne-et-de-lozere-conjoncture-2/Forts du suivi d’une cinquantaine de fermes dans le dispositif INOSYS Réseau d’élevage les départements du Cantal, de la Haute Loire, de la Lozère et du Puy de Dôme décrivent 16 systèmes de production laitière spécialisés ou mixtes qui se veulent illustratifs de la diversité de l’élevage laitier de ces départements (contexte pédoclimatique, zones fourragères, mode de conduite et débouchés).Construits à partir d’observations concrètes en fermes, ces systèmes de production fournissent des références et des objectifs accessibles. D’une part ils donnent des repères aux éleveurs et aux techniciens pour piloter les exploitations ou établir des projets. D’autre part ces systèmes modélisés et optimisés sont disponibles pour tous travaux de prospective sur l’élevage laitier à l’échelon départemental et national.

Les résultats conjoncturels sont établis à système technique constant en intégrant les évolutions économiques des prix des matières premières (IPAMPA), des charges et des produits. Les prix de vente des animaux et du lait sont actualisés à partir des données commerciales de groupements de producteurs, de laiterie, et à dire d’experts (de nombreux éléments d’actualisation sont publiés dans le référentiel élevage).

Les systèmes de production laitière décrits dans un cadre qui correspond à celui des cahiers des charges des AOP d’Auvergne (Bleu d’Auvergne, Cantal, Fourme d’Ambert, Saint Nectaire et Salers), voient leur prix du lait majoré d’une plus-value. Cette plus-value est estimée à partir des données collectées au sein de la filière et des différentes entreprises de collecte.

 

Les auteurs : Yann BOUCHARD, Estelle DELARUE, Françoise MONSALLIER (Chambre d’agriculture du Cantal), Claude ROCHE (Chambre d’agriculture de la Haute Loire), Emilie Boucharin (Chambre d’agriculture de la Lozère), Jean-Louis BALME (Chambre régionale d’agriculture d’Occitanie), Clémentine LACOUR (Chambre d’agriculture du Puy de Dôme), Yannick PECHUZAL (Institut de l’Elevage).

]]>
20222021InosysEtudes et références économiquesBovin laitOccitanieAveyronLozère
news-98945Wed, 30 Jun 2021 13:20:16 +0200Agri’scopie® Occitanie édition 2021https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/agriscopier-occitanie-edition-2021/Agri’scopie® Occitanie présente, dans cette 6e édition, les principaux chiffres de l’agriculture régionale et vous permet de mieux comprendre et appréhender les problématiques de notre agriculture régionale.L’année 2020 marque un tournant majeur pour l’ensemble des grands équilibres économiques et l’agriculture est elle aussi fortement chamboulée par la crise sanitaire et économique.

La pandémie de coronavirus semble jouer un rôle de catalyseur des évolutions observées ces dernières années. Souveraineté et relocalisation alimentaire, transition écologique, modification des régimes alimentaires, qualité de l’alimentation, communication sur le métier d’agriculteur… Ces sujets sont aujourd’hui au centre des débats.

Dans un tel contexte, il est plus que jamais indispensable de suivre et d’observer comment évolue le secteur agricole régional pour l’accompagner au mieux dans ses multiples transitions.

Agri’scopie®,  document  de  référence  pour l’ensemble des acteurs du monde agricole régional, permet à tous nos partenaires de partager une même vue d’ensemble de notre agriculture. Il passe au crible l'ensemble des productions de la région (Grandes cultures, Maraîchage et Horticulture, Viticulture, Arboriculture, Bovins Viande, Bovins Lait, Ovins Viande, Ovins Lait, Caprins, Porcins, Volailles, Palmipèdes et Lapins, Apicultures, Équins). D'autres sujets (le foncier, la démographie et l'emploi en agriculture, l'installation et la transmission, les signes d'identification de la qualité et de l'origine, les circuits courts) complètent cette analyse.

]]>
20222021Agriculture localeOccitanieAveyronHéraultLozère
news-95356Wed, 28 Apr 2021 15:16:28 +0200Le Mag' de la conversion d'avril 2021https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/le-mag-de-la-conversion-davril-2021/Au menu de ce numéro de printemps 5 dossiers abordent des sujets d'actualité en viticulture, arboriculture, élevage, grandes cultures et réglementation.Au sommaire de ce numéro  :
  • Les chiffres clés de la production et de la distribution bio en 2019
  • Réglementation : ce qui change au 1er janvier 2022
  • Viticulture : la traçabilité en cave bio
  • Grandes cultures : prolifération de la cuscute, un problème agronomique en bio / Destruction très superficielle de couverts végétaux avec des outils animés
  • Elevages : la mireuse à plateau
  • Arbo-viti : raisins de table, peut-on se passer du cuivre ?

 

Ce magazine est destiné aux producteurs de la région Occitanie en conversion vers l'agriculture biologique. Il est conçu par l'ensemble des acteurs de la bio de la région réunis au sein d'Interbio Occitanie : SudVinBio, les Chambres d'Agriculture, Coop de France Occitanie, Ocebio et de Bio Occitanie.

 

]]>
20222021Agriculture biologiqueOccitanieAveyronMag conversion
news-91441Wed, 03 Feb 2021 18:01:47 +0100Valorisation agricole des matières fertilisantes d'origine résiduaire en Occitanie les 2 tomes disponibleshttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/valorisation-agricole-des-matieres-fertilisantes-dorigine-residuaire-en-occitanie-les-2-tomes-disp/Ce guide permet d'accompagner les producteurs, les conseillers et techniciens dans la valorisation des Matières Fertilisantes d'Origine Résiduaires (MAFOR) sur les exploitations agricoles. Il sert d’outil d’aide à la décision pour les agriculteurs et apporte un avis éclairé quant à l’utilisation des matières épandues sur leurs sols. Il amène des éléments de connaissances théoriques et contextuels nécessaires pour raisonner l’emploi des MAFOR.

Le guide est composé de deux tomes complémentaires. Le premier aborde de façon technique la valorisation des MAFOR en agriculture sur le territoire de l’Occitanie, le second détaille les différentes MAFOR qui peuvent revenir au sol en Occitanie et leurs caractéristiques.

Le tome I a pour but de présenter de manière théorique le fonctionnement du sol et son interaction avec la matière organique. Bien comprendre son support de culture et ses besoins est primordial pour pouvoir adapter ses pratiques culturales et réfléchir aux interventions nécessaires. L’objectif est d’optimiser les apports de MAFOR pour raisonner au mieux sa production.

Le Tome II vient compléter le premier Tome en détaillant par fiche-type les caractéristiques agronomiques et les critères d’innocuité des principales MAFOR disponibles en Occitanie.

Ce guide est réalisé par le réseau des Chambres d’agriculture d’Occitanie grâce au concours financier de l’ADEME et du Conseil Régional.

]]>
Erosion des solsGestion des déchetsSolFertilisationOccitanieAveyronHéraultTarn-et-GaronneDéchets-effluents
news-88474Tue, 01 Dec 2020 10:51:42 +0100Cultures dérobées et cultures en relai : premiers résultats du projet CASDAR 3C2Ahttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/cultures-derobees-et-cultures-en-relai-premiers-resultats-du-projet-casdar-3c2a/Cultiver 3 cultures en 2 ans dans le Sud-Ouest de la France : le projet livre ses premiers enseignementsLes interventions du webinaire du 16 novembre 2020 ont permis de décrire les premiers résultats d'essais de cultures dérobées et en relai, obtenus chez les agriculteurs du réseau et en station expérimentale. Elles présentent également l'enquête en ligne pour identifier, auprès des agriculteurs, les freins et leviers techniques à la mise en oeuvre des doubles cultures.

 

]]>
2020ExpérimentationAgronomieGrande cultureOccitanieAveyronAgroécologie
news-88053Wed, 18 Nov 2020 14:12:06 +0100Panorama de la conjoncture agricole 2020 en Occitaniehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/panorama-de-la-conjoncture-agricole-2020-en-occitanie/Chaque année, cette note de conjoncture fait un tour d'horizon des productions phares de la région Occitanie afin de situer le millésime 2020 par rapport à la moyenne quinquennale, en analysant et estimant les volumes récoltés et les prix à la production pour la campagne 2020.L’année 2020 s’avère particulièrement chaotique à plusieurs points de vue. La crise sanitaire mondiale causée par l’épidémie de coronavirus atteint une ampleur inédite et touche durement l’économie dans tous les secteurs. Si le secteur agricole tire plutôt bien son épingle du jeu vis-à-vis de la crise économique, il fait face à une année climatique également très difficile.

La conjoncture économique agricole n’a pas été ébranlée que par la crise sanitaire et le confinement. Cette dernière est finalement venue accentuer des difficultés préexistantes sans pour autant en être à l’origine (accords commerciaux internationaux, instabilité des marchés, etc…). Néanmoins, L’incertitude sur la fin de l’année est extrêmement forte, en particulier pour les filières dont le chiffre d’affaires dépend beaucoup des fêtes (volailles festives, huîtres,…) et celles qui écoulent majoritairement leurs produits par la restauration commerciale et collective. De même, les filières équines et horticulture-pépinières, déjà très affaiblies par le premier confinement, craignent un nouveau décrochage.

]]>
Etudes et références économiquesOccitanieAveyronHérault
news-87471Thu, 05 Nov 2020 16:45:05 +0100Le cuivre dans la lutte contre le mildiou en viticulture biologique en Occitaniehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/le-cuivre-dans-la-lutte-contre-le-mildiou-en-viticulture-biologique-en-occitanie/Le cuivre est au coeur des stratégies phytosanitaires des viticulteurs engagés en viticulture bio. Son large spectre d'action ainsi que son absence de résistance connue à ce jour, en font un levier majeur notamment dans la lutte contre le mildiou.Cette plaquette présente les stratégies globales de lutte contre le mildiou, décrit ses effets secondaires et non intentionnels, et rappelle la règlementation en vigueur.]]>Agriculture biologiqueProtection des culturesVigneOccitanieAveyronHéraultTarn-et-Garonnenews-85626Mon, 05 Oct 2020 10:21:25 +0200Bulletin de santé du végétal Viticulture (Territoire Midi-Pyrénées) - Bilan de la campagne 2020https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/bulletin-de-sante-du-vegetal-viticulture-territoire-midi-pyrenees-bilan-de-la-campagne-2020/Pour chaque bilan vous trouverez une description du dispositif régional d’épidémiosurveillance, le bilan climatique de l’année et le bilan sanitaire pour chaque maladie, ravageur ou plante parasite.Cette campagne 2020 a été principalement marquée par la douceur de l’hiver et l’absence de pluie sur la période estivale, entraînant la précocité des stades phénologiques.

Côté maladies, le printemps pluvieux a été favorable au développement du mildiou et du black-rot mais l’été chaud et sec a permis de limiter le développement des maladies fongiques.

Côté ravageurs, les vers de la grappe ont encore été très présents. Généralement, l’impact de la 3ème génération a été limité grâce à une bonne gestion de la problématique.

]]>
VigneOccitanieAveyronMidi-PyrénéesBSV
news-80478Fri, 19 Jun 2020 14:18:38 +0200Agri’scopie® Occitanie édition 2020https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/agriscopier-occitanie-edition-2020/Pour sa cinquième édition, Agri’scopie® Occitanie, propose un dossier retraçant les évolutions majeures de l’agriculture régionale depuis 5 ans.Impactées par les évolutions politiques et sociétales, le changement climatique, le contexte économique mondial, nos exploitations agricoles régionales s’adaptent en permanence. Observer et comprendre comment ces changements modifient le paysage agricole de la région est essentiel pour assurer nos missions d’accompagnement et de conseil auprès des agriculteurs.

Aujourd’hui, la “Ferme” Occitanie parvient à contenir ses performances économiques globales, dans un contexte de contraction des surfaces productives. Les facteurs de son évolution se concentrent désormais dans la professionnalisation des exploitations, leur diversification et leur orientation vers des produits sous Signes Officiels et démarches de qualité, l’approche de nouveaux circuits de commercialisation et l’évolution de ses modes de productions.

Plus immédiatement, cette édition spéciale paraît dans un contexte bien particulier. La crise sanitaire et économique que nous traversons, inédite, majeure et brutale, a révélé de fortes capacités de réactivité de tous les acteurs pour maintenir, soutenir et accompagner notre agriculture locale et l’ensemble des filières qui en découlent.

Agri’scopie® ,  document  de  référence  pour l’ensemble des acteurs du monde agricole régional, permet à tous nos partenaires de partager une même vue d’ensemble de notre agriculture. Il passe au crible l'ensemble des productions de la région (Grandes cultures, Maraîchage et Horticulture, Viticulture, Arboriculture, Bovins Viande, Bovins Lait, Ovins Viande, Ovins Lait, Caprins, Porcins, Volailles, Palmipèdes et Lapins, Apicultures, Équins). D'autres sujets (le foncier, la démographie et l'emploi en agriculture, l'installation et la transmission, les signes d'identification de la qualité et de l'origine, les circuits courts) complètent cette analyse.

]]>
Agriculture localeOccitanieAveyronHéraultLozère
news-73253Fri, 24 Jan 2020 16:10:02 +0100La résilience en agriculture appréhendée par les éleveurs suivis en référenceshttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/la-resilience-en-agriculture-apprehendee-par-les-eleveurs-suivis-en-references/Le monde agricole évolue désormais dans un contexte incertain. Les aléas sont fréquents, qu’ils soient économiques, climatiques, sanitaires ou personnels. Les exploitants agricoles sont ainsi constamment amenés à faire des choix, tant tactiques que stratégiques, pour ajuster ou réorienter leur trajectoire selon leurs objectifs propres.Réussir à éviter les aléas, les contourner, voire même refondre son système d’exploitation, c’est faire preuve de résilience. Ce vocable est récemment entré dans le champ lexical agricole. Plusieurs
études tentent de mesurer et comprendre cette aptitude. Elles comparent, pour une période similaire, les variations interannuelles des résultats économiques de plusieurs exploitations.

Au-delà des chiffres, comment les agriculteurs perçoivent-ils la résilience ? Des agriculteurs suivis en Références en Aveyron ont abordé ce sujet avec une entrée qualitative.

La résilience est, à l’évidence, meilleure pour une exploitation en bonne santé économique, apportée par la maîtrise technique et une gestion rigoureuse. Mais la capacité à contourner ou résoudre des aléas relève des aptitudes et des compétences des pilotes. Les agriculteurs des groupes références ont mis en avant la clairvoyance, l’anticipation, la faculté à changer, l’optimisme
comme les ayant aidés au cours de leurs propres expériences.

]]>
Ressources humainesAveyron
news-59382Tue, 02 Apr 2019 18:07:20 +0200Gestion raisonnée des intrants sur le blé en filière Régalouhttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/gestion-raisonnee-des-intrants-sur-le-ble-en-filiere-regalou/Test grandeur nature d’outils d’aide au pilotage de la fertilisation azotéeEn appui au Groupement d’intérêt économique et environnemental «Régalou», la Chambre d’agriculture et la coopérative UNICOR réalisent un suivi technique sur la conduite des blés produits en filière Régalou.

Le GTI N°174 présentait l’un des deux thèmes de ce travail, axé sur le désherbage. L’autre thème concerne la mise en place d’outils pour conduire au mieux la fertilisation azotée des blés.

]]>
Protection des culturesBlé tendreAveyron
news-59381Tue, 02 Apr 2019 17:09:43 +0200Concours général agricole des prairies fleurieshttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/concours-general-agricole-des-prairies-fleuries-1/Les "prairies fleuries", des parcelles à haute valeur ajoutée et une place de choix dans les systèmes fourragersChaque année au Salon de l’Agriculture à Paris, la finale du Concours général agricole des prairies fleuries récompense des prairies permanentes de grande valeur agroécologique, pleinement intégrées dans les systèmes fourragers d’exploitations d’élevage de toute la France.

Après avoir suivi sur le terrain le jury du concours 2017 en Aveyron (GTI n°172), abordons le sujet sous ses aspects agronomique et fourrager, avec pour guides un conseiller et des agriculteurs qui "en connaissent un brin".

]]>
PrairieAveyronBiodiversité
news-59379Tue, 02 Apr 2019 17:00:55 +0200Gestion raisonnée des intrants sur le blé en filière Régalouhttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/gestion-raisonnee-des-intrants-sur-le-ble-en-filiere-regalou-1/Alternatives au désherbage chimique : données de la première année de testFin 2015, l’interprofession Blé-farine-pain qui anime la filière Régalou était reconnue Groupement d’intérêt économique et environnemental.

Dans ce cadre, la Chambre d’agriculture et la coopérative UNICOR ont initié en 2016 un suivi technique de trois ans sur la conduite des blés. Il comporte un thème de travail sur les techniques alternatives au désherbage 100% chimique et un autre sur le pilotage de la fertilisation azotée.

Un point sur l’essai désherbage.

]]>
Protection des culturesBlé tendreAveyron
news-59376Tue, 02 Apr 2019 16:47:21 +0200Résultats d’essais de semis direct de maïs sous couvert végétalhttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/resultats-dessais-de-semis-direct-de-mais-sous-couvert-vegetal/En 2017, la mission agronomie de la Chambre d’agriculture a suivi un réseau de cinq parcelles de maïs implantées en semis direct, comparées pour deux d’entre elles avec un itinéraire en labour. Ce suivi, dont l’objectif premier était d’observer le comportement des maïs dans divers contextes pédoclimatiques et avec des itinéraires techniques différents, a livré un certain nombre d’enseignements.]]>Erosion des solsAgronomieSolMaïs-SorghoAveyronnews-59370Tue, 02 Apr 2019 16:26:50 +0200Zone vulnérable 2015 : les grandes lignes des mesures réglementaireshttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/zone-vulnerable-2015-les-grandes-lignes-des-mesures-reglementaires/Depuis le 14 octobre 2016, et suite à la révision de zonage de 2015, 146 communes aveyronnaises sont classées pour tout ou partie de leur territoire en Zone vulnérable aux nitrates. Pour les agriculteurs concernés, il importe de connaître la règlementation correspondante et ses modalités pratiques de mise en œuvre. Décryptage sur les points principaux.]]>Directive nitratesAveyronnews-59362Tue, 02 Apr 2019 15:57:09 +0200Essais agronomiques dans le cadre du PAT Jaoulhttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/essais-agronomiques-dans-le-cadre-du-pat-jaoul/Quelle fertilisation azotée optimale en céréale d’hiver et maïs ensilage ?Dans le cadre du Plan d’action territorial PAT Jaoul qui couvre cinq communes  du  Ségala,  la  mission  agronomie  de  la  Chambre  d’agriculture  a  conduit en 2016 des essais en orge d’hiver et maïs ensilage.

Il s’agissait de comparer différentes modalités de fertilisation azotée, en s’appuyant sur la méthode de calcul du bilan azote mise au point par Arvalis Institut du Végétal. Résultats et commentaires.

]]>
AgronomieProtection des culturesAveyron
news-59361Tue, 02 Apr 2019 15:36:24 +0200Evolution des pratiques sur les sols en système d’élevagehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/evolution-des-pratiques-sur-les-sols-en-systeme-delevage/Premiers résultats d’une étude sur des exploitations en agriculture de conservationL’agriculture de conservation cible des enjeux environnementaux et agronomiques, à travers une modification des pratiques appliquées aux sols.

Concrètement, que peut-on dire des exploitations qui ont choisi cette orientation, sur des points tels que la sécurité alimentaire, l’autonomie décisionnelle, le temps de travail aux surfaces, l’utilisation des intrants, les rendements des surfaces et le fonctionnement des sols ?

Une étude menée sur dix exploitations aveyronnaises apporte un premier éclairage sur la question.

]]>
Erosion des solsSolProductions animalesAveyron
news-59354Tue, 02 Apr 2019 14:59:08 +0200La culture des méteils en Aveyronhttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/la-culture-des-meteils-en-aveyron/Références 2016 issues des suivis de méteils à ensiler ou à moissonnerLes surfaces en méteils implantées en Aveyron semblent augmenter régulièrement. Des exploitations variées, conventionnelles ou bio, toutes filières confondues, introduisent ces mélanges dans leur système fourrager.

En 2016, la mission agronomie de la Chambre d’agriculture a suivi plusieurs parcelles  de  méteils  à  ensiler  riches  en  légumineuses.  Les  données  acquises complètent celles de 2015 et 2014. Le champ d’étude s’est aussi élargi aux méteils à moissonner. Résultats et commentaires.

]]>
Grande cultureAveyron
news-57885Tue, 26 Feb 2019 13:32:20 +0100Activateurs de la vie microbiologique des solshttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/activateurs-de-la-vie-microbiologique-des-sols/Premiers résultats d’un réseau d’essais Arvalis-Institut du Végétal. De nombreux produits revendiquant une stimulation de l’activité biologique des sols sont présents sur le marché, vendus la plupart du temps sous le statut de fertilisants ou amendements minéraux basiques ou organiques.

Ils permettraient, après plusieurs années d’application, d’améliorer la fertilité chimique, biologique ou physique des sols. ARVALIS et ses partenaires ont évalué l’effet de ces pro-duits sur la production selon différents niveaux de fourniture en nutriments.

]]>
AgronomieGrande cultureAveyron
news-55694Thu, 10 Jan 2019 11:41:17 +0100Les décisions stratégiques à long terme des agriculteurs : quels impacts pour les exploitations dans leur territoire ?https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/les-decisions-strategiques-a-long-terme-des-agriculteurs-quels-impacts-pour-les-exploitations-dans/En 2013, la mission Références de la Chambre d’agriculture a réalisé une étude qualitative sur les trajectoires des agriculteurs. Douze d’entre eux, suivis en références, ont apporté leur contribution au cours d’entretiens approfondis. Leurs parcours ont été décortiqués. L’analyse a porté sur le fil conducteur qui s’en dégage et les objectifs qui l’ont motivé. De plus, l’observation a identifié les décisions successives qui ont bâti cette trajectoire et leurs modalités : plus ou moins rapides, risquées, déclenchées par certains évènements... En prolongement en 2014, 25 agriculteurs également suivis en références ont examiné l’impact des décisions stratégiques sur les systèmes d’exploitation. Cet article synthétise leurs avis et réflexions.]]>Etudes et références économiquesAveyronnews-55691Thu, 10 Jan 2019 11:25:50 +0100Fermes références : les coûts de production examinés à la loupehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/fermes-references-les-couts-de-production-examines-a-la-loupe/Au sein d’une filière, le coût de production permet de situer le maillon production dans le contexte économique tant en France qu’à l’international. A l’échelle de l’exploitation, il enrichit le diagnostic de fonctionnement. En effet, il amène à mesurer l’impact de tous les facteurs de production, à apprécier la rémunération du travail et à calculer le prix de revient qui positionne l’exploitation face au marché. Une analyse approfondie des coûts de production a été conduite sur les résultats 2011 des 60 fermes suivies en Références en Aveyron ; les particularités de l’année ne remettent absolument pas en cause les enseignements généraux. Au delà des chiffres, les agriculteurs réunis dans les trois groupes Références donnent  leurs  perceptions  de  cette  nouvelle  approche.]]>Etudes et références économiquesAveyronnews-55684Thu, 10 Jan 2019 11:04:47 +0100Des indicateurs passés au crible invitent à réflêchirhttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/des-indicateurs-passes-au-crible-invitent-a-reflechir/Le suivi références, à la fois technique et économique, des 60 fermes des Réseaux d’Élevage en Aveyron permet de faire une synthèse de quelques critères choisis sur les résultats 2010, concernant toutes les filières bovines, ovines et caprine. L’analyse de ces données en relation avec la connaissance du fonctionnement global du système d’exploitation montre une diversité de situations, favorables ou plus délicates, tant au présent que pour l’avenir. Ces constats invitent à la réflexion, qu’elle soit individuelle, permettant à chaque agriculteur de se positionner, ou plus collective, au travers des problématiques mises en évidence sur la performance et l’efficacité technico-économiques, ainsi que sur la «vivabilité» des exploitations.

 

]]>
Etudes et références économiquesAveyron
news-55676Thu, 10 Jan 2019 10:12:06 +0100Demain en Aveyron, comment seront nos exploitations et notre environnement social ?https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/demain-en-aveyron-comment-seront-nos-exploitations-et-notre-environnement-social/A ces questions, certainement un peu vastes, 25 agriculteurs réunis dans les groupes références ont donné leurs avis. Cette synthèse reprend avec fidélité les idées discutées au cours d’échanges particulièrement fructueux, sur les thématiques suivantes : Produire plus, Les démarches qualité, les prix de vente, l'intensification, l'accroissement du salariat, la spécialisation des exploitations, les écarts de volume de production entre les exploitations, le collectif, l'investissement des agriculteurs dans la dynamique rurale]]>Agriculture localeEtudes et références économiquesAveyronnews-48202Tue, 21 Aug 2018 15:07:36 +0200Résultats des élevages ovins laitiers, bassin Roqueforthttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/resultats-des-elevages-ovins-laitiers-bassin-roquefort/Cette synthèse présente les résultats techniques et économiques des élevages localisés dans le bassin de Roquefort. En 2016, 36 exploitations ont été suivies par les organismes techniques et les Chambres d’Agriculture au titre du Socle national Inosys Réseaux d’élevage ou de suivis thématiques autonomie alimentaire et protéique (projets AUTOSYSEL financés par la CNE et CasDar AUTELO).

Ont contribué à ce dossier :
Claudine MURAT (Chambre d’Agriculture de l’Aveyron),
Nathalie RIVEMALE (Chambre d’Agriculture de Lozère)
Lauréline DROCHON et Bruno LIQUIERE (Confédération de Roquefort),
Gilles NOUBEL (UNOTEC),
Jean-Claude MATHIEU (Maison de l’Élevage du Tarn),
Catherine de BOISSIEU et Emmanuel MORIN (Institut de l’Élevage)

]]>
InosysOvin laitOccitanieAveyronLozèreCRAO
news-52680Tue, 17 Jul 2018 16:09:00 +0200Systèmes bovins viande dans le Sud Massif Central (Aveyron, Cantal, Haute‐Loire, Lozère) : résultats 2017https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/systemes-bovins-viande-dans-le-sud-massif-central-aveyron-cantal-haute-loire-lozere-resultats/Cette publication, réalisée dans le cadre du réseau Inosys-Réseaux d'élevage, décrit 14 systèmes de production illustratifs de la diversité de l’élevage des départements de l'Aveyron, du Cantal, de la Haute‐Loire et de la Lozère.Elle tient compte du contexte pédoclimatique, des zones fourragères, diversité de races,modes de conduite et débouchés des produits animaux.

Construits à partir d’observations concrètes en ferme, ces systèmes de production fournissent des références et des objectifs accessibles. D’une part, ils donnent des repères aux éleveurs et aux techniciens pour piloter les exploitations ou établir des projets. D’autre part, ces systèmes modélisés et optimisés sont disponibles pour tous travaux de prospective sur l’élevage allaitant à l’échelon départemental ou national.

Les résultats conjoncturels sont établis à système technique constant en intégrant les évolutions économiques des prix des matières premières (IPAMPA), des charges et des produits. Les prix de vente des animaux sont actualisés à partir des données commerciales de groupements de producteurs de la zone et à dire d’experts.

]]>
Bovin viandeOccitanieAveyronLozèreCRAO
news-48195Wed, 21 Mar 2018 14:03:00 +0100Les exploitations ovines laitières du Massif Central en agriculture biologique - Ovins lait collectif bioréférenceshttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/les-exploitations-ovines-laitieres-du-massif-central-en-agriculture-biologique-ovins-lait-collecti/En 2013 et 2014, le Pôle AB Massif Central a mené un important travail de concertation à l’échelle du Massif Central pour identifier les besoins des acteurs de l’Agriculture Biologique. Le projet BioRéférences a été élaboré pour apporter des réponses à un besoin majeur de références technico-économiques sur les systèmes de productions en Agriculture Biologique (AB). Il a pour ambition de répondre à la diversité des besoins en références pour accompagner le développement d’élevages ruminants en AB viables, vivables et en cohérence avec leur territoire et leurs filières/marchés.Cette synthèse présente les résultats techniques et économiques de 13 exploitations situées dans la zone sud du Massif Central. Ces suivis ont été réalisés par les Chambres d’Agriculture de l’Aveyron et de Lozère, UNOTEC, le Service Elevage de la Confédération de Roquefort et l’AVEM.A noter qu’une exploitation supplémentaire est venue consolider les 12 suivis réalisés en 2014 et 2015.

Ont contribué :
Catherine DE BOISSIEU, Institut de l’Élevage
Olivier PATOUT, AVEM
Nathalie RIVEMALE, Chambre d’Agriculture de Lozère
Lauréline DROCHON, Service Elevage de la Confédération Générale de Roquefort
Stéphane DOUMAYZEL, Chambre d’Agriculture de l’Aveyron
Gilles NOUBEL, UNOTEC

]]>
InosysProductions animalesOvin laitOccitanieAveyronLozère
news-28226Mon, 31 Jul 2017 14:56:00 +0200Cas types caprins laitiers Aquitaine Midi-Pyrénées, actualisation 2016https://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/cas-types-caprins-laitiers-aquitaine-midi-pyrenees-actualisation-2016/4 cas-types caprins (fromagers et livreurs) ont été actualisés en conjoncture 2016.Cette actualisation prend en compte les évolutions conjoncturelles du prix des produits (lait, viande, végétaux...), du prix des intrants (concentrés, déshydratés, engrais, semences, produits de traitements...) et des charges de structure.

Les 4 cas-types caprins laitiers

  • caprin fromager spécialisé, ration à base de pâture et de foin, vente directe et à des intermédiaires (système pyrénéen)
  • caprin fromager spécialisé, ration à base de foin, vente directe et à des intermédiaires
  • caprins laitiers + bovins viande, ensilage de maïs
  • caprins laitiers + bovins viande + cultures de vente, ensilage de maïs
]]>
InosysCaprinOccitanieAriègeAveyronGersHaute-GaronneHautes-PyrénéesLotTarnMidi-Pyrénées
news-28103Tue, 25 Jul 2017 18:03:54 +0200Observatoire de la production de viande bovine 2016 en Occitaniehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/observatoire-de-la-production-de-viande-bovine-2016-en-occitanie/Une photographie de l’élevage bovin régional est réalisée tous les ans, à partir des bases d’Identification pérenne généralisée (IPG) départementales gérées par les EDE. L’observatoire permet de suivre les évolutions en matière de production depuis 2006.En 2016, les éleveurs allaitants représentent 61% des détenteurs de bovins d'Occitanie, détiennent 74% des vaches et réalisent 67% des ventes bovines régionales. En 10 ans, 17% de ces élevages allaitants ont disparu, une baisse modérée au regard de celle des autres types d'élevages bovins qui aboutit au renforcement de la place de l'élevage allaitant dans la filière bovine régionale.

Les élevages bovins viande professionnels d'Occitanie sont à majorité naisseurs (56%) : ils ne finissent pas les animaux mâles qui sont vendus maigres légers ou repoussés. Le système naisseur strict et le système VSLM sont des petits élevages, associés à d'autres productions agricoles dans les zones de cultures. Ils sont en recul au profit de la repousse (alourdissement des broutards) et d'une diversification vers la finition.

En 2016, la région a perdu près de 500 élevages bovins viande mais a maintenu sa productivité commerciale en stabilisant les ventes.

]]>
Bovin viandeOccitanieAriègeAudeAveyronGardGersHaute-GaronneHautes-PyrénéesHéraultLotPyrénées-OrientalesTarn
news-53633Fri, 01 Jan 2016 15:18:00 +0100Viticulture aveyronnaise : de la vigne au verre, l'alchimie des terroirs et des savoir-fairehttps://aveyron.chambre-agriculture.fr/publications/toutes-les-publications/la-publication-en-detail/actualites/viticulture-aveyronnaise-de-la-vigne-au-verre-lalchimie-des-terroirs-et-des-savoir-faire/Evoluant avec son temps, la viticulture aveyronnaise a su tirer le meilleur parti du potentiel offert par différents terroirs à travers le département pour développer des produits à l'identité affirmée, qui aujourd'hui portent haut les couleurs des signes officiels de la qualité et de l’origine (AOP-IGP). Membres à part entière de la grande famille des vins du Sud-Ouest, les vins aveyronnais sont reconnus dans le département et bien au-delà. Ils sont le fruit d'une filière fière et soudée que nous vous invitons à découvrir dans ce dossier.

Portraits de vignobles variés ancrés dans la modernité. Portraits de vignerons passionnés résolument tournés vers l'avenir...

]]>
Qualité des produits agricolesVigneAveyron